ZEKY
07/05/2018 > 02/07/2018

En mai 2018, Art Azoï a invité l’artiste Zeky dont l’œuvre témoigne de ses recherches sur la lettre et sur la superposition de couleurs.

Actif depuis 1988, cet artiste s’est distingué dans un premier temps par ses personnages peints. Inspirés du monde des cartoons, ils étaient intégrés dans un graffiti pour accompagner ou remplacer les lettres. Néanmoins pour lui, le lettrage wild style est apparu comme l’aspect le plus intéressant à développer. Le wild style est un style né dans les années 1970 à New York qui se caractérise par un enchevêtrement de lettres extrêmement stylisées, faites d'entrelacs. Le résultat forme un graffiti complexe, quasi illisible pour les non initiés. Zeky a longtemps exploré cette tendance en graffant aux quatre coins de la ville, des terrains vagues jusqu’au cœur des métros.

Plus récemment, un événement fortuit a fait évoluer son travail. Alors qu’il était penché sur une feuille de papier, en pleine recherche d’inspiration, l’artiste explique avoir perdu patience en recouvrant machinalement l’une de ses esquisses lettrées avec un flop, forme de graffiti aux lettres arrondies. Étonnamment, le griffonnage s’est transformé en révélation. Les lettres du premier jet se sont entrelacées avec le deuxième pour former un jeu inédit de lignes dynamiques.

Zeky a souhaité poursuivre dans cette voie en multipliant les ajouts successifs de lettres et de couleurs. La fresque du mur du Centre Ken Saro-Wiwa illustre cette nouvelle approche artistique. A première vue, l’œuvre peut sembler abstraite, composée d’une profusion de facettes aux couleurs vives qui vibrent sur un fond bleu ciel. Mais en observant plus longuement, les regards affutés reconnaitront des lettres et des mots. Zeky nous plonge ainsi dans son univers coloré et nous offre plusieurs niveaux de lecture.