© Art Azoï
© Elise Herszkowicz
© Elise Herszkowicz
© Elise Herszkowicz
© Elise Herszkowicz
© Elise Herszkowicz
© Elise Herszkowicz
© Elise Herszkowicz
© Art Azoï

ARS LONGA, VITA BREVIS

TAREK BENAOUM

 

CONFLUENCES
FÉVRIER 2012
L’ART EST LONG, LA VIE EST BRÈVE

Dans cette exposition Tarek Benaoum transmet un fragment de son travail, celui ci est un prisme par lequel l’écriture témoigne d’une volonté et d’un désir de laisser une trace cryptée, qui instaurera des niveaux de lecture différents. Ces oeuvres plastiques permettent la problématisation de sujets universels : l’écriture, la vie, la mort, l’amour, le sacrifce, la mélancolie.

Ces vanités et abécédaires sont des exercices classiques et typiques , revisités avec maitrise et nouveauté.

Confronté à la mort prématurée d’un ami proche, il n’a eu d’autre choix que de se questionner quant à l’existence, la sienne , la nôtre, irrémédiablement.

Le thème des Vanités permet de composer un contenu allégorique exprimant le caractère transitoire de la vie humaine là où la substance de son travail exorcise la mort.

L’emploi de la calligraphie gothique transposée sur les textes sacrés, aux XIV et XVe siècles, rend ici hommage aux scribes et aux copistes. Ce regard contemporain transforme et métamorphose la calligraphie ancienne. Par l’exaltation de l’Écriture il rend hommage à la Littérature, aux mythes, à l’Histoire. Il est influencé par les textes des Hommes de Lettres, Polidori, Baudelaire, Suskind, Fénelon, Goethe ainsi que les textes bibliques.

Ce monde peut être vu comme un « theatrum mundi » comme le suggérait La Bruyère ; un regard cynique de notre passage sur cette terre.

Les abécédaires constituent l’exercice de style incontournable de la calligraphie. Cette pratique subit à la fois des infuences latines et arabo-musulmanes.

Ils refètent la recherche d’une « couleur calligraphique » de l’Écriture, par un soufle instinctif, rythmant une gestuelle contrôlée.

La visée de cette calligraphie est de laisser place à un « ductus » (ductus est un mot latin dérivé de ducere (tirer, conduire, diriger). Il signife l’action d’amener, de diriger, de tracer les lettres. En écriture, le ductus est l’ordre et la direction selon lesquels on trace les traits qui composent la lettre. Chaque type d’écriture possède un ductus propre qu’il convient de respecter pour assurer une écriture fluide et naturelle. Il s’agit d’un des éléments principaux de l’écriture, et donc de la calligraphie.) dont l’esthétique brouille la norme.

Le but de cet artiste est de retranscrire la base de la communication : l’écriture.

Menu